Quelle lâcheté !

La canicule bat son plein, il fait plus de 30° dehors.

Et alors qu’un bénévole arrive au refuge à 14h, il trouve en plein soleil à quelques centaines de mètres du refuge un carton, fermé et percé de trous.

A l’intérieur, une portée de chatons, complètement déshydratés ! Ils étaient ainsi condamnés à une mort certaines dans la souffrance.

Ils ne sont pas encore à l’adoption, mais viennent grossir les rangs des chats, adultes ou plus jeunes présents au refuge et qui attendent de trouver leur maison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.